logo

« CIMI - RIVIERA » : les forces de sauvetage civiles et militaires (CIMI) se sont unies pour un exercice d’intervention à Vevey

Scénario : depuis plus de trois jours la région du bassin lémanique est victime de violents orages qui perturbent fortement les réseaux de communication. Alors que le personnel de Nestlé est occupé par la remise en état des installations techniques du « Restaurant-Wellness » suite à un début d'incendie, une explosion se produit sous la toiture. De nombreux employés sont projetés à terre ou blessés par des objets.

photos © Gabriele Fusco

Les sapeurs-pompiers de la Riviera, déjà sur place suite au déclenchement de l'incendie, demandent d'importants renforts : mise sur pied d'un poste médical avancé et assistance, dans les domaines sauvetage et logistique (protection civile et Redog).

C'est à partir de ce scénario que l'exercice d'intervention de terrain 1 :1 « CIMI-RIVIERA » s'est déroulé, mercredi soir de 18h30 à 22h15. L'objectif central visait le perfectionnement de la collaboration entre intervenants sécuritaires civils et militaires (« CIMI ») Un exercice de cette envergure n'est pas chose fréquente et demande une grande préparation. Mais le résultat est riche en enseignements : c'est un excellent moyen d'exercer la collaboration entre les forces de sauvetage des partenaires sécuritaires. En immergeant les intervenants dans un scénario s'approchant au plus près d'une situation réelle, les intervenants éprouvent les phases d'interventions des partenaires, mesurent les possibilités d'intervention, les moyens engagés et l'importance des processus de collaboration (facteur essentiel de réussite lors d'un engagement de sauvetage).

Sous la direction du major D. Perrin (Etablissement cantonal d'assurance) et du lieutenant-colonel P.-A. Masson (protection civile), les forces exercées étaient nombreuses : armée (Ecole d'officiers médecins militaires de Moudon), samaritains, pompiers (Montreux-Veytaux, Riviera et Pèlerin), protection civile (Riviera - Pays d'Enhaut) et Redog (secours des chien de catastrophe). L'Etat-major cantonal de conduite (EMCC) participait à titre d'observateur.
Enfin, l'exercice CIMI-RIVIERA doit également beaucoup à l'excellente collaboration avec la direction de Nestlé (Vevey), dont le service de sécurité a participé à l'exercice.

« CIMI-RIVIERA » en quelques chiffres :

  • 119 personnes mobilisées (représentant 5 partenaires sécuritaires différents)
  • 1 poste d'engagement
  • 1 poste médical avancé
  • 13 véhicules (transmissions, transport matériel, transports hommes, ...)
  • 1 échelle automobile de 30 mètres (pompiers)

REVUE de presse

24heures

Radio Chablais
{play}images/stories/audio/Radiochablais_CIMI2011_extrait.mp3{/play}

La Télé

Incorporation dans un groupe d’alarme

NIP

Lire la suite...

A l'attention des employeurs

Votre collaborateur/trice est incorporé/e comme cadre, comme astreint ou comme volontaire dans la Protection civile vaudoise. Il/elle accomplit de fait une obligation de servir.

Message détaillé

Réforme de la Protection civile vaudoise

Le projet de loi visant à moderniser la Protection civile vaudoise définitivement validé.

Une organisation simplifiée pour plus d’efficience !

Dossier complet

alertswiss

Le portail alertswiss.ch rassemble des informations essentielles concernant la préparation aux catastrophes et aux situations d’urgence en Suisse et le comportement à adopter. C’est un site web qui peut sauver des vies !

En savoir plus