logo

Exercice CIMI-Riviera 2014

Le mercredi 22 octobre 2014, les forces de sauvetage civiles et militaires ont participé au désormais traditionnel exercice CIMI sur la région Riviera, dont le but est d’optimiser les interactions des différents partenaires de la Protection de la population.

 

Photo : Robert Fux - freelancetog@gmail.com

C’est sur le coup de quinze heures que débuta sur le site de l’établissement médico-social de la Maison du Pèlerin au Mont-Pèlerin, le premier exercie planifié avec les partenaires sécuritaires suivants :

  • l’Ecole d’officiers des médecins militaires (Armée EO méd)
  • l’Etablissement cantonal d’assurance (ECA)
  • les Services défense incendie et secours (SDIS)
  • la Police Riviera (Pol Riv)
  • la gendarmerie
  • la Protection civile Riviera
  • la Société suisse pour chiens de recherche et de sauvetage (REDOG)
  • les Samaritains

La Protection civile Riviera a été engagée avec l’aide à la conduite (AIC), l’assistance (ASSIST) et l’appui sécurité (APPUI SEC).

La Maison du Pèlerin a pour cadre l'ancien Grand-Hôtel du Mont-Pèlerin. Il s’agissait d’un site privilégié pour l’engagement des différents partenaires. Ceux-ci ont pu évoluer dans des conditions proches de la réalité, avec en plus l’apport d’une météo qui correspondait tout à fait au scénario mis en place.

Cette mise en situation garantit une expérience pratique et a permis d’optimiser les différentes interactions entre les partenaires. Cet exercice, à l’échelle réelle, a nécessité l’engagement d’une centaine de personnes. Ces effectifs ont même augmenté lors du deuxième exercice qui eu lieu durant la soirée avec l’arrivée des maîtres chiens (REDOG), de samaritains et de sapeurs-pompiers au volant d’un camion auto échelle (grande échelle).

La situation générale simulée fut la suivante : cela faisait plus de trois jours que de violents orages éclataient sur l’arc lémanique, les Alpes vaudoises et bernoises, causant des inondations et des glissements de terrain sur la Riviera. De gros problèmes liés à la communication sont survenus (téléréseau, téléphonie fixe et mobile). Une partie du terrain situé en amont de l’E.M.S. a glissé en emportant de nombreux véhicules ainsi qu’une partie du parking des collaborateurs de l’établissement. De plus, une explosion a retentit dans le bâtiment et la fumée menaçait les résidents.

L’Etat-major composé des différents responsables des forces de sauvetage mobilisées,  coordonna les opérations depuis un poste de commandement d’engagement (PCE) directement installé sur le site de l’exercice et garantissant la liaison radio et la coordination entre les différentes équipes sur le terrain.

Il a fallu beaucoup de moyens pour assurer le bon déroulement des opérations. Très rapidement, l’équipe médicale installa un poste médical avancé (PMA) alors que différentes sections des FIR (formation d’intervention régionale) de la Protection Civile Riviera montèrent un poste collecteur (PC), assurèrent la sécurité du périmètre et évacuèrent les blessés avec l’appui des samaritains et de l’armée. Les sapeurs-pompiers ont maîtrisé la fumée avant d’évacuer les blessés à l’aide de leur véhicule à échelle aérienne. Les sauveteurs de REDOG, avec l’aide de leurs chiens, recherchaient dans les décombres et en terrain découvert les personnes signalées disparues.

Toutes ces missions, ainsi que la coordination des différents partenaires engagés, ont été  réalisées au mieux. Il s’agissait certes d’un engagement à des fins de formation mais toutes les difficultés rencontrées, ainsi que les conditions environnementales, furent très proche de la réalité.

Cela a permis de démontrer aux Autorités et aux différentes personnalités présentes la valeur d’un tel engagement. Cette réussite ne peut résulter que d’un travail d’équipe.

Un remerciement particulier à la Direction de La Maison du Pèlerin pour l’accueil qui a été fait, ainsi que pour le niveau des infrastructures mises à disposition et les différents repas servis.

Incorporation dans un groupe d’alarme

NIP

Lire la suite...

A l'attention des employeurs

Votre collaborateur/trice est incorporé/e comme cadre, comme astreint ou comme volontaire dans la Protection civile vaudoise. Il/elle accomplit de fait une obligation de servir.

Message détaillé

Réforme de la Protection civile vaudoise

Le projet de loi visant à moderniser la Protection civile vaudoise définitivement validé.

Une organisation simplifiée pour plus d’efficience !

Dossier complet

alertswiss

Le portail alertswiss.ch rassemble des informations essentielles concernant la préparation aux catastrophes et aux situations d’urgence en Suisse et le comportement à adopter. C’est un site web qui peut sauver des vies !

En savoir plus