logo

Immeuble en feu à Villeneuve : les hommes de la protection civile d’Aigle en renfort

Suite à un incendie survenu dans un immeuble d’habitation de Villeneuve, l’organisation régionale de protection civile (ORPC) d’Aigle a été appelée pour prodiguer nourriture et logement à une cinquantaine de personnes se retrouvant sans abris.

Samedi 27 octobre dernier, à 9 heures 30, le piquet de l'ORPC d'Aigle est alerté par le centre de traitement des alarmes (CTA) suite à un incendie qui s'est déclaré deux heures plus tôt dans un immeuble de Villeneuve.

La protection civile a pour mission de préparer à manger et d'héberger une cinquantaine de personnes momentanément sans toit.

Dans un premier temps, six membres de la formation d'intervention régionale (FIR) d'Aigle sont mobilisés.

Afin d'accueillir les sinistrés, un abri est préparé dans le poste d'attente (PO att) de «Sous-le-Scex», à Villeneuve. L'équipe de cuisine, quant à elle, prépare à manger à Aigle au poste de commandement du Levant et emporte la nourriture à Villeneuve au moyen d'autocuiseurs.

A 12 heures 30, une vingtaine de pompiers, quinze civils sinistrés, six membres de l'ORPC Aigle et un municipal de la commune de Villeneuve, Monsieur Michel Oguey, soit quarante-deux personnes se régalent d'un bon plat de pâtes chaudes accompagné de boissons chaudes et froides (café, thé, eau ou thé froid). Moment de repos et de récupération largement mérité !

A la suite de ce repas, les sinistrés sont accompagnés, par petit groupe, au collège de la Tour Rouge, afin d'être entendus par le personnel de l'Etablissement cantonal d'assurance (ECA) pour déterminer s'ils peuvent être hébergés par des amis ou de la famille.

A la suite de ces entretiens, il apparaît que seule une personne devra être hébergée : Michel Oguey prend contact avec un hôtel de la ville et le cas est réglé rapidement. Les membres de l'ORPC prennent alors la décision de nettoyer et de fermer l'abri de Sous-le-Scex, celui-ci n'étant plus employé.

De retour au collège de la Tour Rouge, les astreints se voient confier une nouvelle mission par la Police Cantonale : il s'agit d'accompagner les sinistrés dans leur appartement afin de prendre quelques affaires personnelles pour aller dormir chez des proches. Quatre membres de la Protection civile (PCi) effectuent cette tâche, pendant que les deux autres s'occupent des civils qui attendent d'être auditionnés par l'ECA. Un coin ravitaillement est mis en place : café, thé, eau, ainsi que biscuits et chocolat militaires sont mis à disposition.

A 15 heures 30, la Police Cantonale décide de lever le dispositif et les hommes de la PCi retournent au poste de commandement du Levant à Aigle pour nettoyer et rendre les véhicules et le matériel employés.

A 16 heures 30, l'officier de piquet PCi donne congé à ses hommes.

Incorporation dans un groupe d’alarme

NIP

Lire la suite...

A l'attention des employeurs

Votre collaborateur/trice est incorporé/e comme cadre, comme astreint ou comme volontaire dans la Protection civile vaudoise. Il/elle accomplit de fait une obligation de servir.

Message détaillé

Réforme de la Protection civile vaudoise

Le projet de loi visant à moderniser la Protection civile vaudoise définitivement validé.

Une organisation simplifiée pour plus d’efficience !

Dossier complet

alertswiss

Le portail alertswiss.ch rassemble des informations essentielles concernant la préparation aux catastrophes et aux situations d’urgence en Suisse et le comportement à adopter. C’est un site web qui peut sauver des vies !

En savoir plus