logo

Piste d’exercice du CCPP : Exercice d’intervention pour une école de formation de base d’appui

Une école de formation de base (EFB) d’appui a vécu, jeudi 17 mars 2011, un exercice d’intervention de « terrain ». Il s’agissait d’une opération dont le scénario a été gardé secret jusqu’à son déroulement, ceci afin d’immerger les EFB dans des conditions de mobilisation et d’intervention les plus proches possible de la réalité.

Au démarrage, un scénario qui fait écho à l’actualité du Japon : un tremblement de terre a eu lieu dans la région de Gollion. Police et pompiers ont pris en charge les sans-abri et maîtrisé le feu. Il reste toutefois des blessés bloqués sous les décombres qui ne peuvent pas être secourus par les partenaires (accès bloqués). L’EFB est donc mobilisée en priorité pour libérer les accès.

Sur la base de cette situation de séisme en milieu urbain, l’exercice « HAITI » a permis aux EFB de tester et mesurer leurs aptitudes sur les points suivants :

- libération et sécurisation des accès ;
- recherche et secours de blessés ;
- suivi d’une situation en évolution.

Du côté de l’instruction, les objectifs étaient clairs. Il s’agissait en premier lieu de vérifier les connaissances acquises durant l’EFB. Mais un exercice de terrain offre aussi l’avantage d’améliorer pratiquement les processus et les automatismes. Enfin, chaque intervention, qu’elle soit réelle ou exercée, implique une structure de conduite. Celle-ci a également été observée et appréciée par les instructeurs.

Vanessa Maurer, Cellcom de la PCi vaudoise

 


Bilan des instructeurs

Malgré une phase dite « de chaos » en début d’intervention, l’attribution des premières missions et l’organisation générale de la place sinistrée se sont déroulées de bonne manière.

Les premiers éléments de secours étaient rapidement en place pour venir en aide aux sinistrés (simulés par des participants). Les pionniers du détachement d’appui ont travaillé sans interruption pendant plus de 7 heures se relayant pour manger et pour boire afin de ne jamais interrompre les processus de sauvetage en cours.

Des sauvetages avec différentes techniques ont été testés, en puits vertical, en galerie avec perforations de dalles en béton et étayage, levages de charges, et tyroliennes.

Deux secteurs ont été délimités par le chef d’intervention et tous deux étaient sous la responsabilité d’un officier et de trois chefs de groupe. L’ensemble de la troupe de sauvetage engagée a effectué un travail de très bonne qualité et a été remerciée par le corps des instructeurs chargés d’évaluer leurs connaissances.

Philippe Doll, Instructeur à PCi vaudoise

Articles liés

Incorporation dans un groupe d’alarme

NIP

Lire la suite...

A l'attention des employeurs

Votre collaborateur/trice est incorporé/e comme cadre, comme astreint ou comme volontaire dans la Protection civile vaudoise. Il/elle accomplit de fait une obligation de servir.

Message détaillé

Réforme de la Protection civile vaudoise

Le projet de loi visant à moderniser la Protection civile vaudoise définitivement validé.

Une organisation simplifiée pour plus d’efficience !

Dossier complet

alertswiss

Le portail alertswiss.ch rassemble des informations essentielles concernant la préparation aux catastrophes et aux situations d’urgence en Suisse et le comportement à adopter. C’est un site web qui peut sauver des vies !

En savoir plus