logo

Rapport annuel 2010 : la protection civile a démontré sa polyvalence

En 2010, la protection civile de Lausanne (PCi) est intervenue pour de multiples missions en appui aux partenaires. Assistance de sans-abri, renforcement au poste de commandement de police, renfort au service de routes et mobilité, ont démontré la polyvalence de la protection civile.

Si 2009 a marqué les esprits par l'événement majeur de l'incendie de l'avenue de Provence, 2010 n'aura pas laissé la protection civile dans sa réserve. En février, une importante panne d'électricité a plongé la ville dans le noir. Alarmé, un détachement est venu renforcer l'état-major (EM) de crise au poste de commandement (PCO) du corps de police afin de remplir des missions d'aide au commandement.

Fin juillet, un immeuble locatif a dû être évacué suite à la découverte d'objets suspects dans les sous-sols, nécessitant la prise en charge préventive des habitants. Au mois de décembre, l'assaut de la neige a nécessité un renfort des services communaux pendant deux jours avant de se trouver, le lendemain de Noël, face à l'accueil d'une centaine de passagers bloqués en gare de Lausanne. Ces différents événements, qui ont mobilisé une centaine d'incorporés, démontrent la polyvalence des éléments d'intervention de la protection civile.

En dehors des engagements, l'instruction a constitué le passage obligé afin de maintenir le niveau opérationnel. Deux exercices de sauvetage ont été organisés avec les partenaires. L'un en collaboration avec les candidats médecins de l'armée et l'autre avec la participation du détachement du poste médical avancé (DPMA), organisation sanitaire rattachée au service de protection et de sauvetage (SPSL).

Au total, près de 6000 jours de service ont été réalisés, que ce soit dans l'instruction, les interventions et l'appui lors des grandes manifestations sportives organisées à Lausanne. L'année 2011 sera placée sous le signe de la mutation. Dans le cadre du nouveau découpage territorial, l'organisation PCi de Lausanne se penchera sur le projet d'intégration de cinq nouvelles communes (Le Mont-sur-Lausanne, Romanel, Epalinges, Cheseaux, Jouxtens-Mézery). Dans le domaine structurel, le bataillon actuel, composé de 1500 astreints, passera à un effectif d'environ 900 hommes. C'est dans une volonté toujours ancrée de disposer d'un outil adapté, au service des partenaires et des citoyens que le nouveau projet entrera en vigueur en 2012.

Articles liés

Incorporation dans un groupe d’alarme

NIP

Lire la suite...

A l'attention des employeurs

Votre collaborateur/trice est incorporé/e comme cadre, comme astreint ou comme volontaire dans la Protection civile vaudoise. Il/elle accomplit de fait une obligation de servir.

Message détaillé

Réforme de la Protection civile vaudoise

Le projet de loi visant à moderniser la Protection civile vaudoise définitivement validé.

Une organisation simplifiée pour plus d’efficience !

Dossier complet

alertswiss

Le portail alertswiss.ch rassemble des informations essentielles concernant la préparation aux catastrophes et aux situations d’urgence en Suisse et le comportement à adopter. C’est un site web qui peut sauver des vies !

En savoir plus