logo

Vallon de Villard: la PCi «descend» le remonte-pente des Prévondes

Hors service depuis plusieurs années parce qu'il ne répondait plus aux normes de sécurité, le téléski des Prévondes du Vallon de Villard a été démantelé par les pionniers de la Protection civile de la Riviera et du Pays-d'Enhaut à l'occasion de deux cours de répétition des sections appui/sécurité.

Du mardi 17 au vendredi 20 mai 2011, quelque 100 pionniers se sont ainsi succédés pour abattre les sept arches qui supportaient le câble du téléski des Prévondes. Philippe Nicole, chef du service appui-sécurité A.I., revient sur les détails d'une opération placée sous le signe de la sécurité: «Nous avons commencé par faire escalader un homme au sommet de l'arche pour attacher un câble en son centre. Après avoir découpé deux des quatre portants métalliques (ceux qui se trouvent en aval de la pente), il ne nous restait ensuite plus qu'à faire tomber les arches à l'aide d'un treuil manuel solidement ancré dans le sol». Les portiques métalliques ont ensuite été découpés en tronçons d'un mètre avant d'être débités, au chalumeau, en petit morceaux en vue de leur évacuation à l'aide de brouettes tractées. Les larges blocs de béton armé qui supportaient les arches ont également donné du fil à retordre aux hommes de la PCi. Pour que l'exploitant du champ puisse à nouveau passer avec ses machines agricoles, il convenait de les détruire jusqu'à une profondeur de 20 centimètres au dessous du sol.

«Le terrain escarpé et la nature du travail à effectuer rentraient parfaitement dans le cadre d'un cours de répétition de l'appui sécurité», précise Philippe Nicole. «Pour les hommes engagés, le fait d'œuvrer pour la collectivité publique est aussi une bonne motivation: en règle générale, ils mettent plus de cœur à l'ouvrage que lors d'un exercice à blanc». Du côtés des participants interrogés, le moral était effectivement comme la météo de ces quatre jours: au beau fixe. Pour certaines personnes qui ne travaillent pas forcément dans la construction, c'était l'occasion de se familiariser avec des outils aussi bruyants qu'impressionnants et il fallait parfois s'armer de patience avant de pouvoir manier meuleuses, chalumeaux et autres marteau-piqueurs.

Après quatre jours de travail, cinq des sept arches ont pu être entièrement démantelées et évacuées. Le démontage des éléments restant fera l'objet d'un second cours de répétition au mois de septembre prochain. Si la météo est aussi clémente que lors de ces journées de mai, nul doute que l'on se bousculera à nouveau au portillon pour venir à bout du téléski.

Incorporation dans un groupe d’alarme

NIP

Lire la suite...

A l'attention des employeurs

Votre collaborateur/trice est incorporé/e comme cadre, comme astreint ou comme volontaire dans la Protection civile vaudoise. Il/elle accomplit de fait une obligation de servir.

Message détaillé

Réforme de la Protection civile vaudoise

Le projet de loi visant à moderniser la Protection civile vaudoise définitivement validé.

Une organisation simplifiée pour plus d’efficience !

Dossier complet

alertswiss

Le portail alertswiss.ch rassemble des informations essentielles concernant la préparation aux catastrophes et aux situations d’urgence en Suisse et le comportement à adopter. C’est un site web qui peut sauver des vies !

En savoir plus