logo

Incorporation dans un groupe d’alarme

Les astreints de la Protection civile vaudoise sont automatiquement incorporés à un groupe d'alarme.

  • Cette incorporation a lieu en principe directement à l'issue de la formation de base.
  • Actuellement nous procédons à la mise à jour des groupes d'alarmes des ORPC. Jusqu'à présent, les coordonnées des astreints des formations d'appui régional (FAR) n'avaient pas fait l'objet d'une saisie systématique, ce à quoi nous sommes en train de remédier.

Un certains nombre d'astreints incorporés dans les FAR nous ont fait part de leur étonnement de recevoir un courrier leur indiquant qu'ils faisaient l'objet d'une incorporation dans un groupe d'alarme de la Protection civile.
Suite aux nombreuses réactions, nous en avons modifié la teneur afin d'en clarifier le sens.
pdfcopie de la lettre code NIP

Ces quelques lignes devraient permettre de répondre à la plupart des questions :

  • Le service dans la Protection civile est soumis à l'obligation de servir (art. 11, LPPCi).
  • Les astreints peuvent être en tout temps convoqués par les Cantons et la Confédération en cas de catastrophe, en situation d'urgence et pour des travaux de remise en état. Les cantons règlent les modalités de convocation (art. 27 LPPCi).
  • Dans le canton de Vaud, la convocation est assurée par le centre de traitement des alarmes (CTA) des sapeurs-pompiers. Chaque astreint incorporé dans une Organisation régionale de Protection civile (ORPC) est automatiquement incorporé dans un groupe d'alarme.
  • L'incorporation dans un groupe d'alarme n'a pas lieu sur une base volontaire.
  • Pour rappel, la Protection civile vaudoise dispose de deux types de formations : les FIR (formations d'intervention régionales) et les FAR.
  • L'incorporation dans la FIR a en principe lieu sur une base volontaire. La FIR peut être mise sur pied dans l'heure. Chaque astreint de la FIR est soumis au port du pager.
  • Pour les astreints de la FAR, l'alarme passe par le réseau téléphonique fixe et/ou mobile. Les astreints de la FAR doivent pouvoir se rendre au lieu de convocation dans les 6 heures suivant l'alarme.
  • L'incorporation dans un groupe d'alarme et le déclenchement de ceux-ci par l'intermédiaire du CTA nous permet de garantir nos effectifs en cas d'intervention.
  • Le système de quittance permet de connaître la disponibilité des astreints en cas d'alarme et de garantir le succès des missions dévolues à la Protection civile.
  • Le système de quittance permet à l'astreint d'indiquer sa capacité (et non sa volonté) à rejoindre son ORPC dans les délais en cas d'alarme.
  • L'alarme de la Protection civile en cas de catastrophe, en situation d'urgence et pour des travaux de remise en état a force obligatoire.

Pour de plus amples détails, nous invitons les astreints à prendre directement contact avec le commandant de leur ORPC (régions).

Incorporation dans un groupe d’alarme

NIP

Lire la suite...

A l'attention des employeurs

Votre collaborateur/trice est incorporé/e comme cadre, comme astreint ou comme volontaire dans la Protection civile vaudoise. Il/elle accomplit de fait une obligation de servir.

Message détaillé

Réforme de la Protection civile vaudoise

Le projet de loi visant à moderniser la Protection civile vaudoise définitivement validé.

Une organisation simplifiée pour plus d’efficience !

Dossier complet

alertswiss

Le portail alertswiss.ch rassemble des informations essentielles concernant la préparation aux catastrophes et aux situations d’urgence en Suisse et le comportement à adopter. C’est un site web qui peut sauver des vies !

En savoir plus