logo

Cours pour futurs chefs de section

« C’t’équipe »

Le dernier cours pour chefs de section de cette année vient d'avoir eu lieu. Les participants ont en profité pour raconter leur vision de cette formation en immersion d'une semaine passée à la montagne.

LUNDI

Il est 8:30 en ce lundi matin. La route fut longue et j’arrive enfin à Gollion, au centre d’instruction de la Protection Civile, pour le début du cours de chef de section.
Rejoint par 8 autres collègues issus de tout le canton, nous attendons avec impatience de savoir à quelle sauce nous allons être mangés. Après avoir fait connaissance avec nos 2 instructeurs, nous avons été rapidement mis dans le bain. Nos chefs ont posé le cadre du cours, de ce qu’ils attendent de nous et de ce que nous devrions être capable de faire vendredi.
Après quelques exercices de team building au centre, l’un d’entre nous est désigné pour ordonner et encadrer le déplacement de la troupe vers la Maison de Montagne de Bretaye, lieu de villégiature et d’immersion pour une semaine qui s’annonce intense.
Après avoir pris nos quartiers et avoir fait plus ample connaissance durant le trajet, un autre caporal est désigné pour préparer, ordonner et  nous commander dans la préparation d’un exercice que nous effectuerons le lendemain matin. Dans le cadre de cet exercice, certains caractères commencent à s’affirmer. Une forte cohésion s’installe. La semaine sera en effet intense, mais s’annonce très drôle.

MARDI

Le réveil sonne à 4:30. La nuit fut courte et mon rhume s’est empiré, mais nous nous réjouissons tous de partir à l’ascension du Grand Chamossaire afin de mener à bien notre mission. L’entier de la troupe doit en effet se trouver au sommet à 6:30 pour encadrer la livraison de matériel en vue de la réparation de l’antenne de télécommunications qui s’est faite foudroyé durant la nuit.
La résistance a l’effort n’étant pas la même pour tous les membres du groupe, nous sommes néanmoins tous arrivés en haut en veillant à ce que personne ne soit laissé derrière. Cette entraide a renforcé la cohésion qui commençait déjà à s’installer la veille. Des éclats de rire se font entendre. Cette bonne entente contribue à faire oublier le manque de sommeil, le froid et la journée chargée qui nous attend.
Au menu: nous recevons tout d’abord deux personnes de la cellule psychologique vaudoise dans le cadre d’un cours sur la gestion du stress. Nous en ressortons avec l’impression d’être mieux équipé pour faire face à certaines missions difficiles que nous rencontrerons dans le cadre de nos fonctions.
Nous embrayons avec des cours de leadership et management, de conduite et de méthodologie de l’instruction, tous couplés à des mises en situation et partages d’expérience. L’intensité de la veille, le manque de sommeil et la fatigue liée à l’ascension du matin se fait ressentir. Si certains peinent à garder leur sérieux et d’autres à rester éveiller, nous nous soutenons tous afin d’atteindre les objectifs fixés pour la journée. Après un bon repas et une douche qui s’impose, nous tombons comme des mouches.

MERCREDI

Ce matin, nous attaquons la fin de la méthodologie d’instruction et abordons la planification de l’instruction.
L’après-midi se passe en extérieur, au soleil et à l’air frais, où nous mettons en pratique la théorie du concept de sécurité et du baptême du terrain au travers d’un exercice où nous simulons une activité de sauvetage et de stabilisation suite à une catastrophe naturelle. Là encore, le groupe fait preuve d’une cohésion sans faille et nous sentons déjà nos progrès dans la façon de gérer et de coordonner. La journée se termine par un excellent repas car, il faut le souligner, le personnel de la MMB est aux petits soins et la cuisine divine.

JEUDI

4ème journée. La fatigue cumulée se fait ressentir et le rythme est toujours aussi soutenu. Le fait que les instructeurs alternent phases théoriques et pratiques entrecoupées d’anecdotes et de pauses bienvenues nous permet de faire face. L’expertise de certains collègues en matière de patois vaudois contribue également à ce que nous gardions le sourire en permanence.
Il est 10:30. Nous devons rapidement manger et partons en direction du Valais afin de mettre en pratique les connaissances acquises jusque-là par le biais d’un Escape Game géant. Cet exercice immersif nous fait oublier le rhume, le froid et la fatigue.
Retour à la MMB pour un apéro suivi d’une soirée libre qui nous permet de sortir du cadre sérieux du cours et de profiter d’échanger de façon moins formelle avec nos instructeurs autour d’un verre.

VENDREDI

Dernier jour. Il nous reste à traiter les aspects de feed-back et il est l’heure pour chacun de nous de recevoir ses qualifications. Le groupe se réunit à nouveau afin de procéder efficacement aux activités de rangement de la MMB et au bilan de notre semaine. Au menu: évaluation de nos instructeurs et rédaction du présent journal.
Le cours touche à sa fin. Il est temps de quitter ce magnifique lieu et de retourner à la vie civile après cette semaine aussi éprouvante qu’enrichissante.
Nous nous réjouissons tous beaucoup de mettre en pratique ces nouvelles connaissances au profit de la population.

Merci Bretayyyye !!!

Incorporation dans un groupe d’alarme

NIP

Lire la suite...

A l'attention des employeurs

Votre collaborateur/trice est incorporé/e comme cadre, comme astreint ou comme volontaire dans la Protection civile vaudoise. Il/elle accomplit de fait une obligation de servir.

Message détaillé

Réforme de la Protection civile vaudoise

Le projet de loi visant à moderniser la Protection civile vaudoise définitivement validé.

Une organisation simplifiée pour plus d’efficience !

Dossier complet

alertswiss

La plateforme Alertswiss rassemble des informations essentielles concernant la préparation aux catastrophes et aux situations d’urgence en Suisse et le comportement à adopter.

En savoir plus

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir une expérience optimale de navigation. En continuant de visiter ce site, vous acceptez l'utilisation de ces cookies.
Pour en savoir plus sur comment les désactiver, ainsi que sur notre politique en matière de protection des données.